Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘chroniques de la Chine imaginaire’

Aquarelle, 30 x 43 cm

Read Full Post »

qui dépose ses morts sur la grève… » (modifié)

aquarelle, 34 x 30 cm

Dee Templeton, Dee à 48 ans alors qui n’est pas encore retournée à Canton mais se rappelle Hanoi.
Ses hésitations et ses peurs la retiennent encore dans sa réalité de bourgeooise anglaise.

Elle est amaigrie et a l’air plus vieux à 48 ans qu’elle n’en aura l’air lorsque le passeur l’aura ramenée en Chine intérieure, malgré ses 70 ans passés. Si on appelle réalité un monde qu’on se contente de recevoir passivement, trop de réalité nous vieilli toujours. Les mondes qu’on construit et qu’on façonnent nous font revivre.

Modifications : je viens de donner un peu d’épaisseur à cette main d’alien – on aurait dit la main de E.T. 😉

Read Full Post »

Trop de couleurs peut-être? Je trouve le personnage réussi, mais l’aquarelle et peut-être un peu encombrée. Je ne sais pas, je verrai mieux avec du  recul, comme toujours.

Read Full Post »

Je renoue avec les Chroniques de la Chine imaginaire (que j’espère bien avoir le temps d’écrire un jour)

Voici l’Assassin. C’est un violoniste. Il est à la solde de l’Afghan.

L’Encrier et F1 m’ont dit aimer cette aquarelle lorsque je la leur ai montrée ce matin, mais quand je leur en ai dit le titre, ma fille m’a regardé avec de grands yeux étonnés qui faisaient bien voir qu’elle commençait à douter de ma santé mentale 😉

Read Full Post »

Le voilà en version aquarelle.

Il est moins impressionnat ainsi 😉

Read Full Post »

Les cheveux se définissent, la forme du visage aussi, mais ce n’est pas tout à fait ça. Il doit y avoir quelque chose d’enfantin, voire d’angélique dans le visage de tête de feu. Autant l’enfant d’Hanoï avait quelque chose d’adulte, autant l’adulte de Canton doit être encore un peu enfant. Tête-de-feu a beau être un tortionnaire, il a un rêve.

Et puis avec ses yeux rapprochés et son menton presqu’en galoche, ce type là a l’air d’être trop stupide.

La veste doit être verte.

Je ne vais pas forcer les choses, j’attendrai. Pour l’instant, je passe à autre chose.

Read Full Post »

tel que Dee le retrouvera, cinquante ans après Hanoï. Pas tout à fait ça, mais ça y est presque.

Je l’ai charcuté et recharcuté plusieurs fois-celui-là!!! Le visage côté droit du visage a dû être élargi et le cou modifié – un peu raté mais on verra ce soir si je parviendrai à rescaper un peu ce cou en laissant, bien sûr, dans l’ombre, mais enaméliorant les chose.

Sinon, de toutes façons, je dois donc refaire. Mais l’ambiance y est, et Tête-de-feu est presque comme je l’imagine durant le séjours de Dee à Canton. Je suis donc assez contente, je referai une version corrigée.



Read Full Post »

Older Posts »