Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Mixed media’

Bon, je vois bien que le visage et la main ne sont pas réussi, mais sur le plan de la couleurs, je crois avoir découvert une nouvelle palette que j’aime beaucoup. J’aime aussi l’atmosphère de se portrait. C’est donc une demi-réussite, ou un demi-échec, c’est  comme vous voudrez 😉

Read Full Post »

À demain

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est lui 😉

Tecniques mixtes

Même sujet que celui fait sur bristol, mais sur papier aquarelle et dans des tonalités différentes.

Read Full Post »

Une aquarelle ratée transformée que j’ai tenté de rescaper.

Pas de chance avec les mains ces temps-ci. Sur la photo-modèle, il y avait un racourci dans la persective. Je pense que je l’ai raté et qu’elles ont l’air trop petites. J’ai quand même appris pas mal de chose en faisant ce portrait.

Aquarelle et pastel sur papier Arches, 35 x 27 cm

Remarques d’après-midi : j’ai fait quelques modifications. Grossi les doigts tant que j’ai pu, fais ce que je pouvais avec ce menton…

Malgré les limites de mes corrections, j’aime beaucoup cette peinture, je peux même dire que je me sens fébrile de l’avoir peinte. Cela vous est-il déjà arrivé d’avoir un attachement très particulier pour une de vos créations (peinture, texte de prose, poème etc.) qui était vraiment, et à plusieurs égards imparfaites?

Read Full Post »

Vannée

Je suis en période de débordement, comme c’est généralement le cas en novembre. À la correction des copies d’élèves s’ajoute un nouveau travail de graphisme et de petits contrats de traduction. F2 se réveille toujours la nuit, ce que vient couper le peu d’heures de sommeil dont je dispose.

Complètement vidée, je n’ai pas l’énergie nécessaire pour faire des portraits. Et pourtant, il est impensable que je passe une journée sans peindre au moins une heure.

C’est donc la tête vide, vidée, que je peins sans réféchir, à la va-comme-je-te-pousse.

D’abord, avant-hier, ce Printemps imaginaire (mixed media)

Puis, hier, ces nénuphares (mixed media) qui pour l’instant me semblent être un point de départ plus intéressant vers autre chose. J’ai envie d’appeler cela « Nous sommes au fond de l’étang » – c’est ce qui s’est imposé à moi lorsque je l’ai terminé. Mais c’est également le titre d’une chanson du film Les Choristes, ce qui pose peut-être problème…

Si le paysage ne vient pas à moi, peut-être dois-je aller au paysage???  Je vais probablement reprendre et repeindre ces nénuphares, toujours sans réflexion préalable pour me mettre en mode exploratoire..

J’ai hâte de refaire un portrait, mais je ne me sens pas d’attaque en ce moment. J’ai le cerveau comme du fromage mou.

Read Full Post »